Un rafraîchisseur d’air est-il vraiment efficace ? Les pour et les contre



On se préoccupe de plus en plus du confort thermique de son domicile, en hiver mais aussi en été. Les solutions pour rendre sa maison plus fraîche en été ont le vent en poupe et de ce fait les fabricants proposent une palette de systèmes de rafraîchissement qui rendent le choix difficile. Un appareil se démarque pourtant : le rafraîchisseur d’air. Mais est-il réellement efficace ?

Un budget raisonnable 

Le premier critère qui permet de choisir le rafraîchisseur d’air est son budget à l’achat. Pour une centaine d’euros, vous disposerez d’un appareil performant. Mais hormis le coût d’acquisition, les économies se feront aussi sentir sur l’absence de travaux préalables pour sa mise en place (pas de fixation, pas d’intervention de technicien, pas d’évacuation extérieure à prévoir). De plus sa consommation d’électricité est bien en-deça de celle d’un climatiseur, comptez entre 45 et 70 watts pour un rafraîchisseur d’air, contre 1300 à 4000 watts pour un climatiseur. Vous ferez des économies substantielles à l’achat mais aussi pendant toute la durée de vie de l’appareil.

Une solution écologique 

Nous l’avons vu précédemment, le rafraîchisseur d’air est peu énergivore, ce qui en plus de l’économie pécuniaire, apporte aussi un réel avantage en matière d’environnement. De plus, le procédé de rafraîchissement est naturel : l’appareil aspire l’air chaud, le fait passer dans un tampon humidifié à l’aide d’un réservoir d’eau froide, et réinjecte l’air rafraîchit dans la pièce. Il ne comporte ni combustible, ni gaz, ni aucune matière frigorigène. Il a besoin de peu de consommable puisqu’il suffit de le brancher à n’importe quelle prise électrique et remplir d’eau son réservoir.

Adapté à la vie quotidienne 

Les rafraîchisseurs d’air sont compacts, ils peuvent s’installer dans n’importe quel endroit d’une pièce. Ils sont mobiles, généralement sur roulette, ou transportables à l’aide de poignets. Ils peuvent se brancher à n’importe quelle prise électrique de la pièce, et peuvent être positionnés à n’importe quel endroit. En cas de non utilisation, leurs dimensions permettent de les remiser dans un placard. l’entretien est minime, puisqu’il suffit de remplir le réservoir d’eau, et changer le tampon une fois par an. pas de souci de risques de bactéries. Ils sont généralement peu bruyants. Enfin, contrairement aux climatiseurs, ils n’obligent pas à garder la pièce hermétiquement fermée pour que la température diminue, on peut donc à loisir ouvrir er fermer ses portes et fenêtres.

Des inconvénients à ne pas négliger 

Quelques impératifs à connaître pour une bonne utilisation

Le rafraîchisseur d’air permet une baisse de température de la pièce grâce à l’aspiration de l’air chaud qui se refroidit par imprégnation dans le tampon humidifié. L’air rejeté dans l’atmosphère est plus humide, ce qui implique de bien aérer la pièce mais aussi de tenir le rafraîchisseur d’air éloigné des meubles et pièces électroniques. De plus, si l’atmosphère de la pièce est déjà humide, la température baissera plus lentement.

Une utilisation limitée 

Comme son nom l’indique, le rafraîchisseur d’air ne peut apporter qu’un rafraîchissement de l’air ambiant. Il ne produit pas de froid, et ne pourra pas baisser la température de la pièce de plus de 5°. Ainsi, il n’est pas possible non plus de programmer une température définie par l’utilisateur. Son efficacité étant promise par le remplissage du réservoir d’eau, celui-ci détermine donc l’autonomie plus ou moins grande de l’appareil, si vous souhaitez un rafraîchissement prolongé, n’hésitez pas à choisir votre modèle de rafraîchisseur d’air en fonction de la capacité de son réservoir.

Encore plus d'idées déco


Laisser un commentaire