Herzog & de Meuron restaurent une salle conçue par Louis C. Tiffany



Le cabinet d’architecture suisse Herzog & de Meuron a terminé la restauration d’une salle d’un bâtiment culturel dans le cœur de Manhattan – le Park Avenue Armory (19e s.). Cette pièce spectaculaire a été conçue par le célèbre architecte Art Nouveau Louis Comfort Tiffany.

Un patrimoine architectural new-yorkais à sauvegarder

 

Cette salle, appelée Chambre des Vétérans (Veterans Room), marque la dernière d’une série de restauration ayant eu lieu dans l’immeuble Armory à Manhattan. Cette restauration a été menée par Herzog & de Meuron, davantage connus pour leurs projets démesurés comme le National Stadium de Pékin.

Parmi les ajouts introduits par les architectes pour achever la restauration, on note un nouveau papier-peint, des installations lumineuses et des sièges.

Décrit comme un « monument de la fin du 19e siècle », la Chambre des Vétérans est l’un des derniers espaces ayant survécus et été créés par l’architecte Louis C. Tiffany et un collectif d’artistes.

 

Cette coopération d’artistes a été initiée par L. C. Tiffany – qui devint internationalement célèbre pour son travail sur le verre – et d’autres designers influents, dont Candace Wheeler, l’une des premières femmes designer d’intérieur et de textile.

D’autres projets ont été menés à bien par le collectif, y compris la maison de Mark Twain et cinq pièces de la Maison Blanche.

« La Chambre des Vétérans fait partie des intérieurs significatifs du Mouvement Esthétique Américain – une opulente chambre qui est le résultat du travail collaboratif d’artistes et d’artisans menés par le jeune et visionnaire Louis Comfort Tiffany » a déclaré Rebecca Robertson, la présidente d’Armory.

« La revitalisation de la Chambre des Vétérans va amplifier la grandeur de la vision initiale de l’espace et maintenir l’approche avant-gardiste que les artistes originaux ont produit en 1880. »

 

La réhabilitation de la Chambre des Vétérans est la dernière d’une série de rénovations effectuées dans le Park Avenue Armory, d’anciens quartiers généraux transformés aujourd’hui pour accueillir des manifestations culturelles.

Occupant un pâté de maison entier dans l’Upper East Side, l’immeuble ressemblant à un château de briques de 5 étages a été conçu par l’architecte Américain Charles W. Clinton en 1880.

En 2006, lorsque le conservatoire a pris le contrôle du monument historique, les intérieurs étaient en état de décrépitude. Le World Monuments Fund a ajouté ce bâtiment sur sa liste des 100 sites les plus en danger dans le monde.

L’organisation a engagé Herzog & de Meuron pour faire revivre les intérieurs.

La Chambre des Vétérans – conçue au départ par Tiffany, Wheeler, l’architecte Stanford White et le peintre et décorateur d’intérieur Samuel Colman – a subit plusieurs altérations et restaurations de mauvaise qualité au milieu du 20e siècle. Elle a toutefois gardé les boiseries originales, la ferronnerie et les luminaires.

« L’objectif de l’équipe chargée de la restauration était d’unifier l’historique avec le contemporain tout en ajoutant subtilement des équipements techniques qui permettent d’exploiter la salle comme salon culturel pour les années futures », a précisé le conservatoire.

Le cabinet a revisité l’éclairage de l’espace en « recréant et en augmentant la luminosité qui était prévue pour la chambre. » Les chandeliers originaux, qui étaient au gaz, ont été équipés avec des LED et des lentilles pour recréer l’ambiance tamisée.

L’un des ajouts les plus notables est le nouveau papier-peint qui a été créé en se basant sur le papier-peint original conçu par Tiffany, Coleman et Wheeler.

Les bancs originaux ont été recouverts de cuir et l’équipe a rajouté de nouveaux meubles comme d’autres bancs de cuir et des poufs qui ont été dessinés par Herzog & de Meuron.

L’équipe de décorateurs a enlevé les revêtements muraux, peintures, vernis ainsi qu’un parquet qui ont été ajoutés au fil des ans. Ils ont également réparé et remplacé les éléments endommagés dans la pièce. Les pièces d’art que sont les vitraux dessinés par Tiffany ont été nettoyé.

Des améliorations techniques ont été apportées, comme l’insonorisation et un système pour juguler la température de la pièce.

« Ce qui fait que la Chambre des Vétérans est différente de toutes les autres pièces de l’Armory est son niveau d’inventivité et son impétuosité. » confie Ascan Mergenthaler, un associé à Herzog & de Meuron.

« C’est l’assemblage de diverses influences et inspirations, reflétant les efforts conjoints d’une équipe exceptionnelle de designers. »

La même équipe à rénové deux pièces historiques en 2011 et plus d’une douzaine de pièces attendent d’être rénovées. Le coût total du projet devrait atteindre 210 millions de dollars (183 millions d’euros).

« Bien plus que dans n’importe quelle pièce de l’Armory, l’approche de Herzog & de Meuron a été d’amplifier la beauté de la vision originale de la pièce en ajoutant des reconstructions contemporaines de matériaux historiques perdus et des ajouts subtiles infusant une énergie moderne au sein d’un design harmonieux et global. » a tenu à préciser le conservatoire.

Photographie : James Ewing

 

Laisser un commentaire