Appartement modulable à Hong Kong



Les espaces en centre-ville de Hong Kong sont rares et cher, parmi les plus chers au monde : chaque mètre carré compte. Michelle et Andy étaient désespérément à la recherche d’un appartement dans le centre-ville de Hong Kong ayant suffisamment d’espace pour leur mode de vie urbain. Ils ont demandé aux architectes d’intérieur du cabinet LAAB d’installer une cuisine entièrement équipée, une large baignoire, un home-cinéma, des espaces pour accueillir leurs trois chats, de nombreux rangements ; tout ceci dans un appartement de 28.5 m² ! Challenge relevé pour le cabinet d’architecture d’intérieur LAAB : optimiser l’agencement d’un studio est un défi accompli avec cet appartement modulable hors du commun.

Optimiser l’agencement d’un studio : l’appartement modulable

Pour réaliser leur plan ambitieux, LAAB a dû reconsidérer les traditionnelles notions de l’habitat résidentiel. Comme l’a expliqué l’équipe chargée de l’agencement de l’appartement : « Nous avons considéré le temps comme un facteur, pour au final concevoir l’espace autour d’une philosophie basée sur un concept que la forme suive le temps. Cela veut dire que les espaces s’ouvrent et se referment selon les besoins supposés à ce moment précis. Le meilleur exemple est l’emplacement de la baignoire. »

Cette baignoire a de quoi étonner : cet espace peut prendre différentes formes. Une salle de bain traditionnelle avec une baignoire, une douche séparée pour que l’invité puisse prendre sa douche pendant que l’hôte se brosse les dents, prendre la forme d’assise surélevée pour pouvoir regarder la télévision à plusieurs ou pour discuter entre amis ; cette assise peut également être transformée en lit d’appoint. Bien entendu, ces dispositions peuvent être combinées, pouvant ainsi profiter du home cinéma en prenant son bain ou permettre aux invités de regarder la télévision pendant que l’hôte est dans son lit. D’après les architectes, parvenir à ce degré de flexibilité a nécessité de refaire plus de 30 plans et d’expérimenter de nombreuses configurations.

 

Un agencement à 3 millimètres près

Cette organisation a demandé une planification méticuleuse et une exécution millimétrée, dépendante de la synchronisation des éléments. Les structures et les appareils électroménagers peuvent être retirés ou mis en avant lorsque cela est nécessaire. Optimiser l’agencement d’un studio est surtout une affaire de précision : le degré de tolérance pour tous ces équipements est de 3 millimètres ! De plus, tous les éléments – de la TV 4K à la table à manger – sont conçus pour être cachés : l’appartement apparait comme très organisé et spacieux.

Une série de technologies contrôlées par des applications via smartphone font de cet espace une véritable « smart home ». Les ampoules LED à couleur variable permettent d’éclairer progressivement l’appartement le matin, offrant un réveil doux à ses occupants, tandis que le système de serrure intelligent permet de donner des clés électroniques à ses invités.

Les trois chats du couple ont également dû être pris en considération. Des zones sur-mesure ont été aménagées comme cette corniche autour du plafond, ce tiroir pour les gamelles ou cette litière dissimulée et aérée permettant d’absorber toutes les mauvaises odeurs.

Laisser un commentaire